Accueil Spéléologique du Plateau d'Albion

ASPA: Rue de l'église - 84390 SAINT CHRISTOL    Contact : 04 90 75 08 33 ou contact@aspanet.net

Le Plateau d’Albion

Présentation du territoire

 

Lavende-Mont_Ventoux

 

 

L’ASPA est située à Saint-Christol d’Albion, petit village de 1350 habitants situé sur le Plateau d’Albion, à l’extrême est du département du Vaucluse, au carrefour administratif de trois départements que sont le Vaucluse, la Drôme (26) et les Alpes de Haute Provence (04) et de deux régions, PACA et Rhône Alpes.

L’environnement naturel du Plateau est exceptionnel : entre montagne de Lure au nord-est, Mont Ventoux et gorges de la Nesque (zones classées « Réserves de Biosphère » par l’UNESCO) au nord- ouest, le massif du Luberon au sud ainsi que les reliefs des Alpes-de Haute Provence à l’est. La beauté et la variété des paysages environnants, façonnés par certaines cultures et par l’élevage encore présent (champs de lavande, de céréales – dont le fameux petit épeautre, d’amandiers, de plantes aromatiques et médicinales, troupeaux de brebis et de chèvres), sont connus mondialement et ont donné lieu à certaines images d’Epinal très exploitées touristiquement…

Ainsi, la brochure touristique « Entre Ventoux, Lure et Luberon » nous convie à rejoindre « la plaine de Sault […] un paysage « patchwork » où l’or des blés se mêle au bleu des lavandes. Véritable écrin de lumière, ces hautes terres de Provence sont dominées par l’élégante silhouette du Géant de Provence». Une luminosité intense et des contrastes entre les couleurs donnent effectivement à ces paysages un caractère très particulier.

140608_Mont-Ventoux-03


Certains villages (parfois dits « perchés ») attestent d’un patrimoine historique très riche (églises, chapelles, châteaux) tels que Sault, Simiane-la-Rotonde, Aurel, Monieux, Saint Trinit, Banon…tout comme le patrimoine vernaculaire rural (bergeries en pierre sèche).

Saint-Christol fait partie de la communauté de communes Ventoux Sud, née de la fusion récente4 entre la communauté de communes des Terrasses du Ventoux et celle du Pays de Sault. Elle regroupe 11 communes et la densité moyenne de population y est de 23 hab./km2.

Depuis St-Christol, les pôles d’attraction urbains les plus proches sont – dans un ordre croissant :

  • Sault, siège de la communauté de communes d’appartenance, à 11 km
  • Apt, sous-préfecture du Vaucluse, située à 29 km
  • Carpentras, également sous-préfecture du Vaucluse, située à 40 km
  • Forcalquier, ville historique, située à 47 km
  • Avignon, préfecture, située à 67 km

Situé au sud-est de la commune de Sault, Saint-Christol n’est pas englobé dans la dénomination géographique du « Val de Sault » qui inclut uniquement les villages de Sault, Aurel et Monieux. Cependant, par sa proximité, certaines caractéristiques lui sont communes telles qu’un certain isolement et enclavement historiques. Ainsi, « axé sur la haute vallée de la Nesque […], le terroir de Sault a longtemps constitué, à l’écart des grandes voies de communication, un îlot d’occupation humaine, contraint par là-même de vivre dans une certaine autarcie. […] Ce n’est qu’aux XIX et XX siècles que ce pays de montagne sera réellement désenclavé, relié par des voies de communication dignes de ce nom au Comtat Venaissin, à la Vallée d’Apt, au pays de Forcalquier et aux Baronnies».

C’est en 1967, lors de l’arrivée des militaires sur le Plateau, que l’accessibilité des voies de communication va être radicalement améliorée par la rénovation et élargissement des routes.

Le Plateau d’Albion atteste d’une entité géologique qui s’étend de la montagne de la Lure au Mont Ventoux ; il est composé de roches calcaires de l’ère secondaire. De la grande perméabilité de ces roches résulte la création de très nombreux réseaux souterrains, réunis sous la désignation de «réseau karstique» expression utilisée «dans la littérature spéléologique pour désigner le réseau spéléologique des conduits naturels interconnectés, parcourus ou non par de l’eau, reconnus par exploration », ce qui constitue l’espace de prédilection des spéléologues membres de l’ASPA… !

Les cours d’eau sont donc peu visibles en surface, la majorité des rivières étant souterraines, mais ils peuvent ressortir et jaillir aux points les plus bas, comme par exemple à Fontaine-de-Vaucluse. Autour de Saint-Christol se trouvent de nombreux avens (ou failles) tels que mentionnés sur la carte ci-dessous :

Carte avens


Il nous semble important de nous arrêter un instant sur la faune et la flore présentes à Saint-Christol: Exemples d’espèces caractéristiques recensées à St Christol (flore) :

Pour les orchidophiles vous pouvez observer ces fleurs magnifiques entre le mois de Mai et Juillet. Voici quelques photos prises pas loin de l’ASPA:


Exemples d’espèces caractéristiques recensées à St Christol (faune) :


A proximité de Saint-Christol, deux zones naturelles ont été classées « sites Natura 2000 », ce qui implique une politique de préservation environnementale au regard de la précieuse biodiversité qu’elles recèlent : le Mont Ventoux (périmètre incluant les communes de Sault et d’Aurel) et les Gorges de la Nesque.

Plus largement, le projet de mise en place du Parc Naturel Régional du Mont Ventoux signale une démarche territoriale actuelle désireuse de mettre en valeur un territoire – composé d’espaces naturels plus ou moins habités mais aussi d’espaces urbains – dont Saint-Christol fait partie. Depuis son lancement, ce projet induit une certaine dynamique et réflexion autour du développement territorial local, soulevant des enjeux de conciliation entre diverses volontés (protection des espèces et écosystèmes, préservation des paysages et des activités qui y sont inhérentes, développement économique et touristique…). Le futur PNR, et à travers lui le SMAEMV, est ainsi vecteur de projets divers qui peuvent concerner l’ASPA et est un cadre pertinent pour le montage de nouveaux projets tournés vers la protection et l’éducation à environnement.

 

8t0wrevyLe village de Saint-Christol s’inscrit au sein d’un territoire très attractif et identifié touristiquement, dont le pôle urbain principal serait la ville de Sault tandis que le site majeur en termes de patrimoine naturel serait le Mont Ventoux. Le tourisme sportif tourné vers les activités de pleine nature, et plus particulièrement le cyclotourisme cristallisé par le Mont Ventoux, est caractéristique de la fréquentation touristique du territoire. En parallèle, prend place une forme de “tourisme vert” dit «tourisme observé» dont les usagers pratiquent des sorties ou séances d’observation par le biais d’associations ou guides naturalistes.

Enfin, une troisième forme de tourisme, de loin la plus importante en volume de fréquentation, serait un tourisme de détente, dont une partie du public se tourne vers une gamme de prestations assez luxueuse. Ainsi fleurissent de nombreuses chambres d’hôtes ou gîtes à destination de clientèles aisées, notamment étrangères. Au regard d’une zone touristique « Ventoux » prise dans une acceptation assez large.

Inclus dans le périmètre d’attractivité de la ville de Sault, dotée d’un patrimoine historique exceptionnel, le village de Saint-Christol est entouré par d’autres villages dotés de caractéristiques fortes de par leur site d’implantation ou leur patrimoine bâti (Simiane-la-Rotonde, Saint Trinit ou Oppedette par exemple). Il semble difficile pour Saint-Christol de se démarquer touristiquement dans un tel environnement bien que le village présente des éléments: Notre-Dame et Saint-Christophe (comportant une partie romane du XIIème siècle et une partie gothique reprise au XVIIème siècle), le Moulin Reynier construit entre 1830 et 1840, le lavoir, le cœur de village ancien….et culturel : le musée Marceau Constantin, consacré à l’œuvre du peintre éponyme. A proximité se trouve également la chapelle romane Notre-Dame de L’Amaron qui offre un panorama intéressant du Plateau d’Albion.

Le village de Saint-Christol semble incarne la caractéristique géologique du Plateau d’Albion, à laquelle est immédiatement reliée la pratique de la spéléologie. L’identité du village est intrinsèquement reliée à l’existence d’un monde sous-terrain, associé à tout un imaginaire collectif, dont l’ASPA est l’acteur clé de son exploration!

Un second élément identitaire très prégnant à Saint-Christol est la présence des militaires. En effet, l’implantation de la Base Aérienne 200 et des 18 silos de missiles nucléaires, auxquels a succédé la légion étrangère à partir de 1997, a radicalement marqué le territoire non seulement en termes d’aménagements publics (voierie, généralisation de l’accès à l’eau potable) mais aussi d’image associée de façon pérenne au Plateau d’Albion.